Suivez-nous :)

Principes de base < Système de combat < Gameplay < FFXIII-2

Page créée le 13/01/12 à 20h33 et éditée le 21/01/14 à 12h08
Contributeurs : Nilux LightXIII AoEmaster

 

Dans Final Fantasy XIII-2, on note que les prémisses d’un affrontement se présentent sous la forme d’un mélange entre les combats aléatoires des anciens épisodes et l’existence d’ennemis directement visibles lors de l’exploration des lieux des opus plus récents (Final Fantasy XII et XIII). En effet, les créatures que vous devez affronter surgissent de nulle part sur la surface de jeu, vous donnant ainsi la possibilité de les éviter ou de les affronter.

 

Le système de combat de Final Fantasy XIII-2 en lui-même reprend peu ou prou les mécanismes proposés au sein de son aîné : vous disposez d’une jauge ATB divisée en plusieurs segments qui, une fois remplis, vous donnent la possibilité d’exécuter des actions, fonctions des rôles de vos personnages, dans le but de placer votre ennemi en état de choc, brisant ainsi ses barrières défensives. Mais, même si les éléments fondateurs de Final Fantasy XIII ont été conservés, de nouvelles subtilités ont été intégrées dans cette séquelle afin de renforcer le dynamisme des combats, leur dimension stratégique ainsi que la participation active des joueurs.

 

 

Nous invitons ceux qui n’ont pas participé à l’aventure Final Fantasy XIII à se rendre sur cette page afin de se familiariser davantage avec les principes de base du système de combat. Plutôt que de répéter ce qui s’y trouve, nous allons nous concentrer ici sur les quelques petits rajouts qui apparaissent dans cette suite.

 

Final Fantasy XIII-2 procède à une distinction entre les dégâts normaux et les Dégâts de sang. Ces derniers, contrairement aux blessures classiques, ne peuvent être guéris grâce à votre Soigneur. En effet, ces attaques réduisent le seuil maximal de vos PV, seuil qu’il est impossible de rétablir tant que l’affrontement durera (certains objets permettent quand même de remédier à la situation). Votre jauge de vie à présent raccourcie, la seule alternative pour vous reste de remporter le combat au plus vite. Les Dégâts de sang sont reconnaissables par leur teinte rouge foncé qui se démarque des dégâts normaux qui apparaissent à l'écran en gris.

 

 

Les stratégies gagnent également en profondeur puisqu’en plus d’attribuer un rôle spécifique à chacun de vos personnages, vous pouvez également leur indiquer de quelle façon ils vont déployer leurs offensives. Ainsi, on dénombre trois typologies d’attaque :

 

  • Normal : les membres de votre équipe s'adaptent à la situation
  • Concentré : les assauts se concentrent sur un seul ennemi
  • Dispersé : les assauts se répartissent sur chacun des ennemis présents sur le champ de bataille.

 

Une fois ces tâches routinières assignées, l'intelligence artificielle réagira en conséquence en déployant certains schémas d'attaque bien précis.

 

Si vos Familiers bénéficient de phases Cinematic Action via la Synchronisation, il en va de même pour vos personnages humains qui bénéficient de compétences spéciales. Celle de Serah, par exemple, se nomme Flèche d’Artemis. La jeune femme tire une flèche en direction du ciel qui se déploie par la suite en une multitude de rayons lumineux qui fondent par la suite sur ses ennemis. La disponibilité de cette compétence, semblable à la Queue de dragon de Fang puisqu'elle requiert l'utilisation de tous vos segments ATB, reste limitée. En effet, il n’est possible de l’employer qu’une seule fois par affrontement.
 

 

Enfin, le game over ne survient plus en cas de mort du leader. En effet, si ce dernier trépasse, c’est votre deuxième allié humain qui prend le relais. Si par contre votre second finit lui aussi par tomber sur le champ de bataille, la partie sera terminée, quand bien même vous bénéficiez d’un troisième compagnon. Cette fois-ci, si les humains meurent c'est Game Over !

 

Notez que si vous trouvez les combats trop ardus, la possibilité vous est offerte de modifier le mode de difficulté à tout moment.

 

Pirater un compte facebook