Suivez-nous :)

Présentation < Introduction < FFXIII-2

Page créée le 15/01/12 à 18h54 et éditée le 17/11/12 à 15h35
Contributeurs : LightXIII Lowl AoEmaster
           
 

Synopsis

 

"Elle lutta sans relâche contre son destin, et n'écoutant que son courage, elle affronta finalement les faux dieux qui régnaient sur le peuple depuis des siècles.

Sa détermination infaillible changea le monde. Elle triompha des dieux et les empêcha de massacrer la race humaine... mais entraîna du même coup la chute de Cocoon. Un pilier apparut alors pour le soutenir, le connectant au Bas-Monde, Pulse. Une nouvelle ère était sur le point de commencer.

Malgré sa victoire, elle demeura introuvable. Tous ses compagnons pensèrent l'avoir perdue pour toujours. Tous, à l'exception de sa soeur : Serah Farron.

Trois ans plus tard...

Une météorite tombe du ciel, crée des distorsions spatiales et entraîne dans son sillage l'apparition de monstres sanguinaires. La vie des habitants de la région est menacée.

Au sein de ce chaos, Serah est secourue par un jeune homme nommé Noel, un chasseur venu du futur pour lui délivrer un message.

« Suis-moi au-delà des frontières du temps. Ta soeur t'attend. »

Son nom est Lightning, gardienne de la déesse de la mort et du chaos. Elle est la soeur de Serah, son héroïne, sa protectrice.

« Je dois revoir ma soeur. »

Serah saisit son arme et entame son périple... Bientôt, ses pas la guideront vers un futur incertain."

 

Une suite ? Vraiment ?

Tout a commencé lors d'une banale interview donnée par Yoshinori Kitase au cours de laquelle le producteur a fait part d'une possible suite à Final Fantasy XIII si les fans en manifestaient l'envie. Et d'ajouter qu'une telle suite serait l'occasion de peaufiner davantage l'univers et l'histoire du jeu, l'aspect purement technique étant parfaitement maîtrisé. Il n'en fallait pas moins pour voir naître très rapidement de nombreuses rumeurs se répandant çà et là sur les réseaux sociaux ainsi que sur les sites spécialisés et généralistes, aux quatre coins du monde. Après plusieurs mois d'accalmie, et à l'approche de la conférence Square Enix First Production Department Premiere, initialement prévue pour le mardi 11 janvier 2011 puis reportée au mardi 18 janvier 2011, voilà que la machine se remet en route. En effet, de petits évènements sont venus se greffer autour des spéculations initiales.

La sortie de Final Fantasy XIII sur Xbox 360 au Japon (Final Fantasy XIII Ultimate Hits International) pouvait paraître en substance anodine voire anecdotique. Et pourtant, cette édition spéciale contient un petit livret intitulé Episode i qui narre l'histoire de nos héros après la fin du jeu ... et dont l'issue se révèle pour le moins énigmatique. Puis, une illustration signée de la main de Testuya Nomura, et distribuée à l'attention des fans japonais les plus fidèles de Square Enix, vient ajouter une pointe de mystère. L'artiste offre un magnifique artwork de Lightning, qu'il nous demande « de ne pas oublier ». Enfin, la tournure des évènements prend une dimension un peu plus officielle sous la forme de la création du blog Finalfantasy13-2Game.com par Corporation Service Company, une société ayant déjà développé par le passé des sites web pour le compte de Square Enix. Tout ceci, en l'espace de quelques jours seulement. L'espoir de voir une suite émerger de ce Final Fantasy, épisode toujours aussi controversé à l'heure actuelle, se fait alors de plus en plus réel.

Au jour d'aujourd'hui, seul Final Fantasy X s'est vu affublé d'une suite directe. Véritable hérésie pour certains qui y ont vu le début d'une stratégie purement commerciale de la part de Square Enix, reproche encore malheureusement d'actualité, réel prolongement de l'univers de Spira au scénario véritablement étoffé pour d'autres, ce volet baptisé Final Fantasy X-2 aura, sans conteste, divisé les joueurs en deux camps bien distincts. Il est vrai que l'aspect « pop culture japonaise » qui se dégage de cet opus, et qui contraste indéniablement avec l'ambiance des précédents Final Fantasy, a de quoi dérouter. Toutefois, ceux qui auront passé la barrière des premières heures y trouveront une histoire assez fouillée avec une description bien plus approfondie du monde de Spira, leur permettant de prendre part à une toute nouvelle aventure. Mais alors, quel regard porter sur Final Fantasy XIII-2 ? Comment considérer cette suite ? Une séquelle est-elle justifiée et légitime ?

Quoi qu'en disent les mauvaises langues, Final Fantasy XIII a connu un véritable succès, tout du moins, pour certains, commercialement. Avec plus de six millions d'exemplaires vendus à travers le monde, le dernier épisode offline numéroté montre qu'il contient de nombreux atouts qui ont séduit les joueurs. Pourtant, il n'est pas exempt de tous défauts, loin s'en faut. Les critiques qui ont en effet accompagné la sortie de Final Fantasy XIII, plus ou moins virulentes selon les cas, ont le mérite d'être claires et quasi-unanimes. L'aspect trop dirigiste du soft, son manque de liberté et son histoire bien trop linéaire, parsemée de maps en ligne droite ont frustré de nombreux gamers avides de grands espaces et de quêtes annexes diverses et variées. On pourrait ajouter à cela un système d'évolution des armes assez mal pensé et d'évolution des personnages un peu trop basique (en tout cas comparativement au Sphérier Expert de Final Fantasy X). Bien que tout ceci soit pleinement assumé par les développeurs, ces derniers se sont montrés très attentifs aux plaintes émises par les joueurs et ont souhaité corriger le tir en proposant au sein d'une suite directe un épisode destiné à réparer ce que de nombreux fans ont considéré comme étant des erreurs. Cela représente également une occasion pour eux de développer une mythologie sous exploitée dans Final Fantasy XIII du fait de sa trop grande richesse.

Même si cette suite prend une direction toute autre du point de vue de l'expérience de jeu, les principales figures qui ont fait le succès du premier épisode restent inchangées. On retrouve ainsi Isamu Kamikokuryô dans le rôle de directeur artistique, Motomu Toriyama en qualité de réalisateur et Yoshinori Kitase en tant que producteur dont les qualités artistiques, à tous trois, ne sont plus à démontrer au vu de leurs brillants CV. Le seul changement, et non des moindres, provient de l'univers musical du titre. En effet, la bande originale de la séquelle se montre bien plus éclectique que celle de son prédécesseur puisque trois compositeurs à la patte bien différente ont travaillé à sa réalisation. Si l'on retrouve avec plaisir Masashi Hamauzu à l'origine de l'intégralité de l'OST de Final Fantasy XIII, encensé de manière quasi-unanime par les fans pour son oeuvre, le musicien partage cette fois-ci le devant de la scène avec Naoshi Mizuta (compositeur sur Final Fantasy XI et Parasite Eve II) et Mitsuto Suzuki (ayant officié sur The 3rd Birthday et arrangeur sur Final Fantasy XIII). Tandis que les compostions relatives à des éléments totalement nouveaux sont l'oeuvre de Suzuki et Mizuta, toutes les pistes relatives à des éléments qui assurent un lien entre Final Fantasy XIII et sa suite tel que Valhalla où Lightning symbolise ce lien, sont issues du travail de Hamauzu. Si la bande sonore de Final Fantasy XIII avait agréablement surpris par son originalité, celle de son successeur va encore plus loin en montrant une grande audace : de nombreux chants s'intègrent à présent aux compositions qui passent de mélodies aériennes et éthérées à des rythmes endiablés et survoltés sans oublier quelques musiques orchestrales. Bref, une diversité que l'on rencontre peu dans l'univers vidéoludique.  

Final Fantasy XIII-2 fait des voyages temporels une direction thématique centrale. Point névralgique du jeu, tant au niveau de l'histoire que du gameplay, le Coeur de l'histoire permet aux deux héros principaux, Noel et Serah, de traverser de nombreuses zones à diverses époques afin de corriger les distorsions du temps engendrées suite à la chute de Cocoon à la fin de l'opus précédent. Cette croix géante est constituée d'une succession de portails reliés les uns aux autres, activables via des Fragments et situés à proximités de paradoxe temporels. Résolvez les anomalies du temps et vous pourrez progresser au sein du Coeur de l'histoire. Ce système de jeu représente une grande liberté de mouvement puisqu'il vous est possible de traverser des portes s'éloignant de la trame scénaristique, de progresser dans l'histoire ou encore de rejouer une zone auparavant explorée. Dans ce dernier cas, vous pouvez décider d'opter pour une démarche totalement différente pour résoudre le problème auquel vous faites face. Ce nouvel élément de gameplay totalement inédit vous permet donc d'explorer le monde de Final Fantasy XIII-2 à votre guise et d'influer sur la conclusion finale de votre aventure qui prendra des formes multiples (fins paradoxales) selon les choix pour lesquels vous avez opté. Si Final Fantasy XIII a été développé selon le concept "story driven" (dirigé par l'histoire), sa suite s'inscrit définitivement au sein d'un concept "player driven" (dirigé par le joueur).

La liberté d'exploration se traduit également par des cartes plus vastes aux multiples embranchements et peuplées de nombreux PNJ particulièrement loquaces qui n'hésiteront pas à solliciter votre aide. En outre, de nombreuses quêtes annexes ont été rajoutées afin de prolonger l'expérience de jeu et d'offrir de la diversité. Que ce soit la résolution de puzzles, la récolte des 160 Fragments éparpillés aux quatre coins du globe ou encore la ville de Fortuna qui regorge d'activités ludiques dont son casino et ses courses de chocobos, les à-côtés de Final Fantasy XIII-2 se révèleront extrêmement variés. Il y en aura véritablement pour tous les goûts.

Le système de combat de FF XIII-2, quant à lui, reprend grosso modo le principe développé au sein de son aîné. Jauge ATB, stratégie, rôles, combos, état de choc ... les bases qui ont fait le succès de FF XIII ont été reprises telles quelles avec toutefois quelques modifications afin d'accentuer le dynamisme, la nervosité et le côté immersif des affrontements déjà bien présents auparavant. Deux nouveautés majeures se distinguent : les Familiers et les Combats Cinématiques. Les premiers consistent en l'intégration au sein de votre équipe de monstres vaincus lors de vos affrontements et qui combattront, par la suite, à vos côtés. Les seconds revêtent la forme de QTE dont l'exécution dans le délai imparti vous permettra d'engranger divers bonus ainsi que de déployer des attaques dévastatrices pour vos ennemis. Même remarque concernant le système d'évolution de Final Fantasy XIII-2 : il reprend peu ou prou celui de son prédécesseur. Les développeurs ont procédé néanmoins à quelques ajustements afin de rendre le Cristarium plus libre et de développer la personnalisation au maximum, qu'il s'agisse de la progression des héros humains comme des Familiers.

De toute évidence, Square Enix a fait preuve d'une grande capacité d'écoute en délivrant aux joueurs déçus par Final Fantasy XIII une suite qui devrait les réconcilier avec la licence. Liberté d'exploration, quêtes annexes nombreuses et variées, retour des villes et des PNJ, Cristarium plus libre, les développeurs ont intégré dans Final Fantasy XIII-2 tous les ingrédients de ce qui fait, aux yeux de certains, un "vrai" RPG. Une chose est certaine : si les fans sont déçus par Final Fantasy XIII-2, ils ne pourront à présent s'en prendre qu?à eux-mêmes.

Pirater un compte facebook