Suivez-nous :)

Mythologie < Fabula Nova Crystallis

Page créée le 06/08/12 à 17h05 et éditée le 26/07/13 à 12h54
Contributeurs : Warrior AoEmaster

Le nouveau conte du Cristal

 

En des temps reculés, le monde était régi par un Dieu appelé Bhunivelze.

 

Afin d'y exercer une domination absolue, il projeta de tuer la déesse Mwynn, sa génitrice.

 

 

Mais celle-ci disparut dans le monde invisible.

 

Bhunivelze était un dieu ô combien tourmenté.

 

Entre ses mains, le monde courait à sa perte.

 

 

Persuadé d'être l'objet d'une malédiction lancée par sa mère, Bhunivelze n'avait d'autre choix que de la tuer.

 

Mais pour accomplir son funeste projet, il devait trouver une porte, celle qui menait au monde invisible et derrière laquelle Mwynn l'attendait.

 

 

Par la simple force de sa volonté, il créa les fal'Cie.

Le premier d'entre eux fut Pulse.

 

Il lui confia pour tâche de défricher le monde dans le but de trouver la porte menant au monde invisible.

 

 

Puis, il créa le fal'Cie Etro. Mais il commit une erreur : celle de la façonner, involontairement, à l'image de Mwynn.

 

Effrayé par son apparence, il la priva de tout pouvoir.

 

 

 

Comme une réponse à cet échec, il créa le fal'Cie Lindzei.

Il lui confia la tâche d'assurer sa protection contre toutes les menaces ainsi que celle de le réveiller le moment venu.

Il se changea alors en cristal et sombra dans un sommeil éternel.

 

 

Pulse souhaitait étendre le monde et créa ainsi de nombreux fal'Cie  et l'Cie.

Lindzei souhaitait protéger le monde et créa ainsi de nombreux fal'Cie  et l'Cie.

Etro, elle, dénuée de pouvoir, était incapable de créer quoi que ce soit.

 

 

Livrée à elle-même, elle eut une pensée pour cette mère à qui elle ressemblait tant.

 Etro se mutila, laissant son sang se répandre sur la terre et disparut du monde visible.

 

De ce sang, issu de ses entrailles, naquit l'humanité.

Les être humains étaient de simples créatures, voués à mourir.

 

 

La destruction du monde visible n'avait en réalité rien d'une malédiction. C'était seulement le destin.

 

Le monde était divisé en deux parties : l'une visible et l'autre invisible.

 

Si l'équilibre entre ces deux parties venait à être rompu, le monde entier serait anéanti.

 

 

La déesse Mwynn était totalement impuissante face à cette issue.

 

Dans le monde invisible, le chaos qui l'entourait était sur le point de l'engloutir.

 

Aux portes de la mort, elle vit Etro apparaître devant elle.

 

 

Mwynn demanda à Etro de protéger l'équilibre du monde avant de disparaître définitivement, absorbée par le chaos.

 

Mais les paroles de Mwynn n'eurent aucune résonance chez Etro qui les ignora.

 

 

Gagnée par la solitude, Etro se prit d'affection pour ces humains, destinés à mourir.

A leur mort, elle les accueillait avec le sourire et leur confiait une partie du chaos.

 

Ce don, les humains l'appelèrent le "coeur".

Ils ne le savaient pas encore mais ce coeur deviendrait leur force.

 

 

Finalement, ils donnèrent un nom à leurs dieux. Pulse était le seigneur tout-puissant, Lindzei le protecteur et Etro la représentation de la mort.

 

Les humains vécurent dans le monde visible en portant en eux le chaos du monde invisible.

Ainsi l'équilibre du monde était maintenu.

 

 

 

 

 Pendant ce temps, Bhunivelze, cristallisé, dormait toujours, attendant le moment venu.

Pirater un compte facebook