Suivez-nous :)

Médias japonais ont testé FFXIII-2

Page créée le 02/11/11 à 07h31
Contributeurs : AoEmaster

Ce ne sont pas moins de trois médias différents qui ont pu s'essayer à Final Fantasy XIII-2 pendant près de treize heures, étalées sur les trois premiers chapitres du jeu. Famitsu.com, Impress Watch et 4Gamer en ont profité pour délivrer quelques impressions et surtout de nouvelles informations concernant ce titre, un mois et demi avant sa sortie sur le territoire national de Square Enix.

Equipement et système d'évolution


Beaucoup de joueurs se posent des questions quant à l'interface permettant d'acheter des armes et des accessoires. Au cours de vos voyages dans le temps et l'espace, il vous sera possible d'acquérir ces objets via un personnage féminin répondant au nom de Chocolena. Vêtue d'une tenue "pimpée" à l'image des chocobos, vous pourrez la retrouver partout, à toute époque et dans toutes les zones géographiques disponibles.

Initialement, quatre emplacements seront consacrés au placement d'accessoires sur votre personnage. A l'instar de Final Fantasy XIII, grouper plusieurs types d'accessoires permettra de bénéficier d'effets spéciaux (compétences dérivée dans le numéro précédent). Chaque accessoire montrera des points d'encombrement, limitant leur cumul sur un seul et même protagoniste. En clair, à titre d'exemple, Serah dispose d'un encombrement maximal de 50 points. Si vous placez sur elle un accessoire d'un coût de 30 et un autre de 20, vous ne pourrez lui attribuer un accessoire supplémentaire. Sachez que de nombreux objets à placer sur vos monstres changeront leur apparence physique en combat mais n'influeront pas sur leurs caractéristiques. L'un des testeurs nous fait part de son impression de ne pas disposer de suffisamment de gils pour acheter tout les objets à disposition tellement ceux-ci sont nombreux.


Deuxième point assez obscur pour l'instant car non abordé par les développeurs : la progression des personnages. En lieu et place d'un Cristarium par rôle dans Final Fantasy XIII, les joueurs n'auront à leur disposition qu'un seul et unique Cristarium qui couvrira l'ensemble des rôles. Ce qui les caractérisera, ce sont les routes à emprunter, différentes pour chacune des fonctions. L'usage de ce sphérier en trois dimensions reste des plus classiques. Les Crystal Points dépensés vous offriront la caractéristique indiquée sur l'emplacement sélectionné. Lorsque vous arriverez sur une case Niveau de rôle, vous déciderez quel rôle vous souhaiterez faire progresser. Mais tout ceci ne s'appliquera pas à votre troisième homme. En effet, l'amélioration de votre compagnon d'armes monstrueux s'effectuera via des objets pouvant s'acquérir auprès des boutiques (la vendeuse Chocolena incluse) ou à l'issue d'un combat. En plus de la progression de leurs caractéristiques, les créatures se verront attribuer de nouvelles compétences, identiques pour les monstres occupant les mêmes rôles.

Phases d'exploration


Si la présence de villes est une nouvelle fois confirmée, nous savons maintenant qu'il sera possible d'y pénétrer directement, sans connaître de transition entre l'exploration et l'entrée dans ces cités.

Au fil de vos pérégrinations, vous serez amenés à rencontrer divers personnages avec lesquels vous pourrez discuter et qui vous attribueront souvent des sous-quêtes. Elles se présenteront sous différentes formes : se défaire d'un monstre ou encore partir à la recherche d'un objet égaré, par exemple.


On ne présente plus le système Live Trigger qui donne accès à différents choix de dialogue, ceux-ci influant sur le cours de la trame narrative. Pour ceux qui s'effraient déjà devant la possibilité d'effectuer un mauvais choix aux conséquences irréversibles, sachez que le C'ur de l'histoire permet de clore une passerelle déjà visitée. Ceci a pour conséquence de réinitialiser la zone parcourue et donc de rejouer ce pan de l'histoire depuis le début en optant pour une réponse différente. Les Fragments, en plus d'autoriser l'accès à ce C'ur de l'histoire, délivrent des informations sur l'univers au sein duquel vous évoluez. Les 160 Fragments disponibles dans le jeu se récupèrent au cours de quêtes ou suite à la défaite d'un boss.

En vrac


L'écran-titre donne accès à un résumé oral des évènements qui se sont déroulés au cours de l'aventure proposée par Final Fantasy XIII. Ceux qui ont conservé leurs précédentes sauvegardes auront également la chance de visualiser des images issues des scènes du premier opus.

La presse japonaise estime que 90 % des scènes de Final Fantasy XIII-2 se déroulent en temps réel (par opposition aux scènes précalculées). Ces cut-scenes paraissent, dans l'ensemble, plus nombreuses que dans Final Fantasy XIII. Que les impatients se rassurent, du fait de leur déroulement en temps réel, ces phases pourront être passées par simple pression d'un bouton. Les temps de chargement étant, par ailleurs, très courts, vous pourrez rentrer très vite dans le vif du sujet. Petit bémol toutefois : la durée d'apparition des zones une fois celle-ci sélectionnées au sein du C'ur de l'histoire jugée un peu trop longue. Notez enfin qu'il sera possible de sauvegarder n'importe où.


Les informations concernant les combats relayées par les testeurs sont déjà connues : le recrutement de monstre se réalise une fois l'ennemi vaincu, sous condition de l'apparition d'un cristal émergeant de sa carcasse, chacune des créatures disposant par la suite de leur propre attaque spéciale lancée via la jauge Synchro Drive et leur efficacité dépendant de votre habileté lors des Cinematic Action.


Final Fantasy XIII-2 est prévu pour le 15 Décembre 2011 au Japon, le 31 Janvier 2012 aux Etats-Unis et le 3 Février 2012 en Europe sur Playstation 3 et Xbox 360.

Le jeu sera commercialisé chez nous en trois éditions : une Standard, une Collector et une Cristal. Les pré-commandes s'effectuent via ce lien à l'exception des éditions Cristal, épuisées sur la boutique officielle de Square Enix. Cette version est encore disponible sur le site de la Fnac.

Aucun commentaire, soyez le premier !


Pirater un compte facebook